Lamberet plus forte pour affronter l'avenir

18/03/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Fortement touché par la crise économique en 2008-09, l'entreprise familliale Lamberet, un des leaders Européen du camion frigorifique, a depuis été repris par l'entreprise Caravelle. Après un investissement de 19,5 M€ de Caravelle, l'adapatation des capacités de production à un marché en chute de 30% en 2009 et la réduction de 30 % des effectifs, Lamberet anticipe pour 2010 une augmentation de son chiffre d'affaire et le retour à des résultats positifs.

Si cette opération avec Caravelle aura permis de sauver Lamberet, elle lui donne aussi plus d'atouts pour s'adapter à de nombreuses évolutions de marché. Le marché du transport de marchandises par route va en effet devoir s'adapter à l'accélération de nouvelles contraintes : augmentation du prix du gasoil, adaptation aux futures normes Euro 6, réduction de l'emprunte CO2 du transport avec notamment le futur étiquetage carbone des produits, évolution de la logistique urbaine, développement du e-commerce...

Caravelle est également propriétaire de Benalu (fabrication de remorques aluminium) et de Marrel (fabrication de bennes à verin) et conforte sa position de leader européen de la fabrication de véhicules industriels. Les 3 entreprises trouvent désormais des synergies entre leurs bureaux d'étude et leurs services achat permettant des effets d'échelle et la mise en oeuvre de nouvelles compétences.

Lamberet revendique la commercialisation de la semi remorque la plus légère du marché et réflechit au lancement d'une gamme de semi-remorques dédiée à chaque métier : Grande distribution, fleurs, marée, viande...

A lire également

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.

Les transports à la demande : la mobilité qui sauvera les villes ?

Le 15/09/2017

A l’occasion de la sortie du rapport de POLIS “Mobility as a service : implications for urban and regional transport”, nous avions envie de revenir sur les transports à la demande et leurs enjeux dans le tissu urbain.