Et si la simplicité était l’avenir du commerce ?

19/03/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Spécialisée dans l’univers de la maison, l’enseigne néerlandaise Hema  a ouvert son premier magasin en France début 2010, dans le centre commercial Créteil Soleil. Cuisine, décoration, bain, literie, bureau…, les produits sont colorés, l’assortiment varié. L’originalité du concept tient dans un mot : simplicité. Chez Hema vous ne trouverez pas d’assiette à 3,99 € ni de tabouret à 9,99 €. Ici les prix sont ronds, et peu élevés : 3 €, 4 €, 10 €, l’enseigne joue la transparence. Simplicité aussi dans le design des produits où l’on sent l’influence de l’Europe du nord. Simplicité dans la signalétique très visuelle qui permet au client de se repérer aisément dans les allées du magasin. Simplicité enfin dans l’aménagement du point de vente où les différents univers sont bien identifiés, sans pour autant tomber dans la monotonie ni dans l’austérité de certains magasins discount.

On le constate dans de nombreux domaines : le consommateur est demandeur d’une offre simple, qui inspire confiance. Comme le souligne la consultante Danielle Rapoport (Les Echos du 22 juin 2009) le consommateur est lassé d’une offre trop abondante et qui pousse à sur-consommer. A l’inverse il tend à se tourner vers les produits perçus comme essentiels et durables, répondant à un véritable besoin. En ce sens la simplicité est une valeur en hausse. Mais pour l'entreprise, mettre en place une offre simple, claire, accessible, représente un véritable travail de fond.

A lire également

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.

L'aide Stop essuyage

Risques professionnels en restauration : aide financière sèche-verres

Le 06/09/2016

Suite à une étude qui a été réalisée sur les TPE en 2013, il s’est avéré que le métier de la restauration était un métier à risque (chute dans les escaliers, chute en cuisine et en salle, des coupures avec des couteaux, des coupures avec du verre cassé).

Les français adeptes du commerce en ligne.

Le 26/08/2016

Le commerce en ligne des français ne cesse de progresser. Une étude de Journal du Net (JDN) fait ressortir une forte progression des commandes en ligne et de la valeur globale des achats.