IAA. Alsa ose la rupture sur le fait-maison

11/03/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

A l'heure où les desserts à préparer marquent le pas, Alsa, n°1 de ce segment en GMS, profite de la tendance « fait maison ». La marque d'Unilever ouvre ainsi de nouveaux segments en s'attaquant au dessert le plus consommé des Français, le yaourt, et à leur dessert préféré, la glace. Baptisés « Mon Yaourt Maison » et «  Ma Glace Maison », le premier mise sur le grand retour de la yaourtière (à l'instar de la machine à pain), le second est à réaliser sans sorbetière.

Décryptage : Les Français renouent avec leurs casseroles et aiment impressionner famille et amis par « leurs » recettes. Plus qu'une simple conséquence de la crise économique qui force les consommateurs à revoir leur budget, cuisiner à la maison devient une partie de plaisir. Mais le rythme de vie effréné oblige à quelques raccourcis culinaires... Différentes marques ont saisi le créneau : utilisant des adjectifs possessifs dans le nom du produit, elles simplifient la préparation tout en donnant l'impression au consommateur de s'approprier la recette.

Quelques exemples : « Mes légumes à Poêler » ou « Mes légumes Vapeur » de Florette ; « Mes Gateaux autour des fruits » d'Impérial ; « Ma purée » de Mac Cain ; « Mon pain d'épices » de Brossard.

Sources

"Yaourt et glace fait-maison avec Alsa". Linéaires, Février 2010

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Rennes

A lire également

Désaisonnaliser et rajeunir l'image du gibier.

Le 19/01/2017

Au Québec, Canabec réenchante l'image du gibier… L'entreprise mise d'une part sur l'information en apposant des logos permettant facilement d'identifier l'intensité de goût. D'autre part, le fabricant joue la carte de l'usage avec le développement de gammes dédiées à des plats en vogue.

Communication : et si les marques aidaient les consommateurs à se détendre ?

Le 19/12/2016

Le temps est une mesure fugitive. Tout se fait à allure effrénée, au niveau professionnel comme personnel. Ceci influence notre façon de consommer et, par voie de conséquence, notre bien-être. Certaines marques prennent le parti de nous faire ralentir… Aperçu de quelques communications axées sur la nécessité de se détendre ou de faire un break.

La déferlante vague des algues au SIAL Paris 2016

Le 22/11/2016

Portées par leurs propriétés nutritionnelles, les algues s'annoncent comme un ingrédient à fort potentiel dans les années à venir. Très présentes dans les allées du SIAL 2016, elles se déclinent dans de nombreuses recettes à la recherche d'un nouveau plaisir gustatif et d'une variété des sens.