La gamme élargie des véhicules sans permis d'AIXAM

01/03/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Aixam est le leader Européen des véhicules sans permis. L'entreprise a fabriqué en 2009 12 000 véhicules dans ses 2 usines Françaises et les commercialise en Europe et en Amérique du nord via un réseau de plus de 600 distributeurs.

Positionné sur une niche (140 000 voitures sans permis roulent en France), Aixam qui réalisait à l'origine l'essentiel de ses ventes auprès des ruraux retraités a en quelques années contribué à renouveler l'image de la "voiturette" sans permis. Le constructeur a élargi sa gamme et répond désormais à une palette plus large de besoins.

Les jeunes urbains actifs sont ainsi devenus les principaux clients de la marque. L'entreprise a développé pour cette clientèle la ligne "Scouty" lancée en 2006, un cabriolet compact pouvant être décliné en plusieurs couleurs.

De plus, Aixam a lancé en 2008 une voiture sans permis "low cost" (vendue 7 990 € contre 9500 à 14 000€ pour les autres gammes) qui selon le constructeur a représenté en 2009 1000 ventes soit plus de 8 % de son chiffre d'affaires. Ce véhicule a été en particulier vendu dans les pays du sud de l'Europe dont l'Espagne et le Portugal fortement touchés par la crise. Il faut en outre mentionner que ces voitures ne sacrifient pas leur taille et leur prix à la sécurité puisque l'ensemble de la gamme est homologué au crash test frontal.

Enfin, Aixam propose déjà depuis plusieurs années des motorisations électriques pour ses véhicules dédiés à un usage urbain et ceux-ci représentent aujourd'hui presque 20% des ventes.

En faisant rapidement évoluer sa gamme vers des segments porteurs (véhicule "low cost", véhicule urbain, véhicule utilitaire électrique) Aixam a limité le recul de ses ventes à 15% en 2009, ce qui est en réalité un bon chiffre lorsqu'on sait que les véhicules sans permis n'ont pas bénéficiés de la prime à la casse.

En cette période de crise économique et d'évolution des modes de mobilité, la voiture sans permis peut répondre à la demande de véhicules urbains à bas coût tout en offrant en outre la possibilité de s'affranchir de la pression du permis à point.

 

 

A lire également

A l’aube d’une révolution des industries de la mobilité ?

Le 30/06/2017

Depuis 2008, l’industrie automobile dans son ensemble a été traversée par une tectonique qui a redessinée la carte des acteurs.Themavision Véhicules & Mobilités est né du constat de ces premiers mouvements au sein de l’industrie automobile et d’une anticipation volontariste des recompositions à venir …

La place de la voiture demain : l'équilibre difficile du secteur automobile

Le 09/06/2017

Comment concilier des objectifs économiques et des objectifs écologiques sans faire de compromis ? L'institut Montaigne a publié ce mois-ci un rapport intitulé "Quelle place pour la voiture demain ?" et fait 10 propositions pour répondre à ces questions. Voici notre synthèse de la synthèse :-)

Dossier InOut 2018 - le meilleur des mobilités numériques

Le 02/06/2017

Rennes Métropole organise en 2018 un événement économique international qui rassemblera les professionnels du numérique et de la mobilité, et les usagers. Tous vivront l’expérience inédite d’inventer et de tester les mobilités de demain. Nous avons décidé de vous partager dans ce dossier permanent les éléments marquant de InOut 2018.