IAA. L’Eco Pack de Danone : échec d’une "nouveauté supposée tactique"…

17/02/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Danone, grande marque à l'image premium, a tenté d'investir le segment du low-cost pour contrecarrer la crise. Mais ce fût un échec cuisant...

Si le groupe préfère rejeter la faute sur les distributeurs (qui n'auraient pas joué le jeu), les raisons de cet échec semblent plutôt liées au produit lui-même : la qualité est dégradée, le grammage diminué, le packaging négligé et stigmatisé « low-cost ».

Décryptage : Les yaourts marquent le pas depuis deux ans (-5,8% en volume), d'où la nécessité d'innover. Pas si facile dans un secteur banalisé...

La crise a renforcé le poids du prix dans les critères d'achat, mais l'heure est plus que jamais aux valeurs sûres. Cette innovation de Danone est bien éloignée de ce que recherche le consommateur : le produit a perdu de "la valeur". Le shopper version 2010 décrypte les étiquettes, il rejettera l'abus d'additifs ou un produit dont il doutera de la qualité. Il compare les prix au kg et comprendra vite la feinte sur le grammage. Enfin, il ne veut surtout pas être catégorisé au travers de ses achats.     

Sources

Le yaourt low-cost de Danone a fait splash, Capital, Février 2010

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Packagings alimentaires : les médailles d'or des Pentawards 2017

Le 10/10/2017

Les Pentawards 2017, reconnus comme la plus prestigieuse compétition mondiale dédiée exclusivement au design packaging sous toutes ses forme ont été remis à Barcelone le 23 septembre dernier. Vue sur les plus beaux packagings « food » mondiaux par catégories de produits.







Changement d'appellation : lorsque les substituts de produits laitiers doivent revoir leur stratégie marketing.

Le 21/08/2017

Avec l’essor du flexitarisme, de nouveaux substituts font leur apparition quotidiennement dans les linéaires. Si jusqu'ici les produits animaux et leurs succédanés se partageaient les appellations, les choses vont changer… En effet, suite à l'action d'une association, la Cour de justice de l’UE a tranché : tout lait doit être d’origine animale.

Des pâtes pas banales !

Le 27/06/2017

Bannies du régime sans gluten, trop raffinées, soupçonnées de faire grossir… les pâtes révisent leur copie, et répondent aux nouvelles attentes des consommateurs. Réassurance, praticité, naturalité, plaisir, côté ludique, tous ces aspects sont revus, de la recette au packaging !