Le dernier kilomètre électrique

11/02/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le groupe logistique Deret (siège près d’Orléans, 1 500 salariés pour un ca de 153 M€) met en place dans 22 des plus grandes villes de l’Hexagone, le 1er réseau français de distribution urbaine en véhicule électrique. Effectuées à partir d’une flotte d’une cinquantaine de camions d’une charge utile de 2 tonnes, ces livraisons permettent d’approvisionner les commerçants de l’hyper-centre de façon optimisée, après massification sur une plate-forme régionale, sans pollution et sans bruit.
Le réseau s'appui pour cela sur des utilitaires fabriqués par MODEC en Angleterre. Ses batteries Lithium Ion lui assure une vitesse de pointe de 80 km et une autonomie de 100 à 150 km, suffisante pour assurer des tournées urbaines depuis les plateformes peri-urbaines. La batterie a été conçue pour être remplacée en 20 minutes en cas de besoin de recharge rapide. MODEC propose son camion en 12 silhouettes différentes adaptées à chaque usage (messagerie, frigorifique, plateau brasseur, ordures ménagère...).
 
Le transport de marchandises en ville représente la moitié du gasoil consommé en circulation urbaine. Cette première initiative de livraison tout électrique devrait intéresser vivement à la fois les commerçants des centres-villes concernés (image auprès de la clientèle) mais aussi les collectivités (fluidification de la circulation, réduction de la pollution). Compte tenu de l'engagement de ces dernières dans la réduction des émissions de CO2 et des nuisances en centres ville (bruit, congestion du trafic), celles-ci vont soutenir la livraisons dernier kilomètre électrique voire à termes interdire l'accès aux véhicules thermiques dans les centres ville. Le marché du véhicule utilitaire électrique est dans ces conditions promis à une forte croissance. Avec 50 camions aujourd'hui, DERET vise l'achat de 1500 camions d'ici 2012.

A lire également

L'électrique gagnerait haut la main l'analyse en cycle de vie face au thermique

Le 14/11/2017

Les prises de positions dans plusieurs régions du monde contre le thermique et pour l'électrique ravivent les interrogations sur la pertinence d'un choix électrique et notamment sur la réalité de son avantage environnemental. La revue des études de cycle de vie réalisées par un universitaire belge apporte un éclairage à considérer.

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.