IAA. Hero cible les « locavores ».

11/02/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Contraint de dé-banaliser le marché afin de contrer la croissance des MDD, Héro développe une offre biologique locale. La Cueillette Bio est élaborée à partir de fruits biologiques cultivés à moins de 120 km du site industriel, contribuant ainsi au développement de la production bio dans la région PACA. Cette démarche de commerce équitable version locale est valorisée de façon originale par la marque : un logo présentant une carte de France avec un zoom sur la région d'origine de la matière première.

Décryptage : Pour les Français, un aliment bon pour la santé est un aliment naturel qu'ils associent au terroir. L'argument bio ne suffit plus. Les consommateurs recherchent des produits dans lesquels ils ont confiance, qu'ils peuvent associer à un producteur identifié.

Dans un contexte où le développement durable prend une place majeure, Héro améliore sa signature écologique : la société diminue son impact carbone et incite la conversion des exploitations agricoles au bio.Celle-ci est rendue nécessaire par la demande croissante des consommateurs français et pour atteindre les objectifs du Grenelle.

Marché cible : les écocitoyens

Sources

"Hero affirme sa différence", LSA, 14 janvier 2010 ; "Hero innove sur tous les fronts", Point de vente, 25 janvier 2010

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Ooho encapsule l’eau dans une membrane biodégradable aux algues

Le 18/09/2017

Ooho marque les esprits et connait déjà un gros succès sur les réseaux sociaux avec une capsule d’eau comestible et durable sous forme de bulle biodégradable. Elle fait de l’ombre aux bouteilles en plastique, ouvrant des perspectives d’évolution des pratiques de consommation d’eau, à commencer par les usages nomades ou sportifs...

En quoi le consommateur bio diffère du consommateur de produits conventionnels ? Etude Bionutrinet

Le 06/09/2017

En quoi manger bio est-il différent de ne pas manger bio ? Les consommateurs sont-ils plus ou moins riches, plus ou moins urbains ou plus cools que les autres ? La web-BD de Bio Consom'acteurs issue de l'étude Bionutrinet montre que la réalité est bien plus complexe, qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio...

Biodéchets : des ressources alimentaires en or !

Le 26/07/2017

La valorisation des biodéchets, enjeu environnemental conséquent et reflet d'une prise de conscience sociétale, est devenue une tendance de fond aujourd'hui. Les déchets organiques représentent environ 40 % de la totalité des résidus. Des starts-up aux acteurs de la restauration, certains ont décidé de profiter de ce nouveau potentiel.