IAA. Charal développe une gamme bio.

12/02/2010 (modifié le 12 févr. 2010)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Charal, qui proposait déjà quelques produits AB à son catalogue, lance une gamme complète bio. Garantissant l'origine française de sa viande, la marque propose des steaks hâchés, du bifteck, du faux filet et un pavé.

Avec un visuel adapté à l'agriculture biologique (rouge, vert, blanc), Charal compte bien prendre sa place sur un marché de la viande bio estimé à 252 M€, en progression de 8,6 % par rapport à 2008.

Charal

Décryptage : Face au développement des MDD sur le segment de la viande bio, Charal réagit. Si ce choix marketing n'est pas des plus innovants, il est susceptible de venir perturber la filière d'approvisionnement en viande biologique. En effet, les industriels de la viande pourraient se retrouver en difficulté de sourcing, conséquence des volumes que ne manquera pas de dégager le leader de la viande sous marque.

Sources

"Charal se convertit au bio", Points de Vente, 25 janvier 2010.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Emballages alimentaires et innovation : recyclabilité et économie circulaire pour préserver l'écosystème marin...

Le 12/06/2018

Mintel a identifié cinq tendances fortes qui devraient probablement impacter la façon de penser les emballages dans un avenir proche… Parmi elles, le fait de repenser les packagings pour protéger la planète et notamment l’éco-système marin.

Scoby, l'emballage 100% éco-responsable !

Le 07/06/2018

Trouver et développer des matériaux organiques pour les emballages est une dynamique désormais en marche pour les marques alimentaires. Quand l'art et la science s'unissent, des solutions éco-responsables voient le jour. C'est le cas de Scoby !

Hybridation de la viande : la première boucherie de poisson a ouvert à Sydney !

Le 16/05/2018

Le 1er avril 2018 a ouvert une poissonnerie d’un tout nouveau genre au Canada, baptisée la "Boucherie de Poisson". Le chef populaire derrière cette initiative, Josh Niland, espère recréer l’expertise et la technique de maturation bouchère au poisson pour le sublimer et améliorer sa durabilité !