Distribution. De plus en plus de producteurs locaux en grande surface.

28/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Carrefour, jusqu'à présent très centralisé, a ajouté à son assortiment national un tronc commun régional permettant aux magasins de référencer des produits locaux. En Bretagne, en lien avec la Chambre d'Agriculture d'Ille et Vilaine, le manager marchandises régional de Carrefour détermine les produits locaux qui seront proposés dans les magasins. A Cesson Sévigné (Rennes 35) sont proposés à la vente le poulet fermier Label Rouge de Janzé, le lapin fermier breton « Paille d'Orée », le poulet gris cendré... Une démarche qui permet à l'enseigne de se rapprocher de sa clientèle locale tout en améliorant ses rapports avec le monde agricole.

Décryptage : Le besoin de retour à la proximité régulièrement  évoqué par les consommateurs a conduit à 2 initiatives de la part des distributeurs. 2009 a vu le retour des magasins au plus près du client avec la création des Carrefour City ou Carrefour Concept par exemple. Cela a par ailleurs conduit à raccourcir les chaînes d'approvisionnement en rapprochant les consommateurs des producteurs. En surfant sur les tendances du retour à la tradition et au terroir, Carrefour s'inscrit aussi dans une démarche de développement durable. Il n'en demeure pas moins que ces initiatives des enseignes peuvent représenter de réelles opportunités pour de petits producteurs locaux.

Sources

"Carrefour joue aussi la carte locale", Linéaires, Janvier 2010.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Afficher le prix producteur/fournisseur : de l’exception au standard de demain !

Le 09/10/2017

Les petits ruisseaux feront les grandes rivières… A l’heure où la guerre des prix fait encore débat autour de « qui paye quoi ? » et « qui est le plus gros méchant loup ? », afficher le prix producteur ou fournisseur réengage le dialogue autour d’un prix consommateur "juste" pour échapper (enfin) à la course au prix "le plus bas"…

Ooho encapsule l’eau dans une membrane biodégradable aux algues

Le 18/09/2017

Ooho marque les esprits et connait déjà un gros succès sur les réseaux sociaux avec une capsule d’eau comestible et durable sous forme de bulle biodégradable. Elle fait de l’ombre aux bouteilles en plastique, ouvrant des perspectives d’évolution des pratiques de consommation d’eau, à commencer par les usages nomades ou sportifs...

En quoi le consommateur bio diffère du consommateur de produits conventionnels ? Etude Bionutrinet

Le 06/09/2017

En quoi manger bio est-il différent de ne pas manger bio ? Les consommateurs sont-ils plus ou moins riches, plus ou moins urbains ou plus cools que les autres ? La web-BD de Bio Consom'acteurs issue de l'étude Bionutrinet montre que la réalité est bien plus complexe, qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio...