La Smart électrique sera produite en Lorraine

10/02/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le constructeur allemand Smart, filiale du groupe Daimler, a choisi de produire son modèle électrique Fortwo ED (electric drive) à Hambach en Moselle, dont la commercialisation est prévue en 2012.

Il semblerait que le site français ait été choisi pour deux raisons principales :

  • le Conseil Régional Lorrain et les élus locaux ont choisi de faire de réels efforts financiers en faveur du constructeur. En effet, le Conseil Régional a officialisé début janvier une aide de 900 000€ à Smart France.
  • L'Etat aurait accordé à Daimler au mois de novembre 2009, une "prime à l'aménagement du territoire" de 1,5 millions d'euros. Cette prime, considérée par certains comme une "prime à la décision" pour le constructeur, représente environ 15 % de l'investissement total prévu par Daimler sur le projet de fabrication de la Smart électrique.
Autre raison possible, selon un discours officiel du chef de l'Etat, la suppression de la taxe professionnelle aurait largement orienté la décision de Daimler.

La fabrication de ce véhicule devrait permettre de créer 134 emplois à l'usine intégrée de Hambach, qui emploie au total 1 800 salariés répartis entre le constructeur et ses sous-traitants dont Magna Chassis, Continental et ThyssenKrupp. 140 000 véhicules sont sortis de l'usine en 2008.

Le succès que la Smart Fortwo ED est essentiel pour la survie du site lorrain.

Avec sa filiale Car2Go, la Smart Fortwo ED pourra compter sur le marché de l'autopartage. Encore en expérimentation dans la petite ville de Ulm en Allemagne, Daimler vise avec Car2Go le marché des grandes métropoles; le groupe a notamment laisser entendre qu'il ambitionnait de conquérir New York à travers son service d'autopartage Car2Go et sa Smart Fortwo ED.

A lire également

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.

Les transports à la demande : la mobilité qui sauvera les villes ?

Le 15/09/2017

A l’occasion de la sortie du rapport de POLIS “Mobility as a service : implications for urban and regional transport”, nous avions envie de revenir sur les transports à la demande et leurs enjeux dans le tissu urbain.

Cela s'est passé cet été dans la galaxie Véhicules & Mobilités !

Le 01/09/2017

Déjà la rentrée ! Que s'est-il passé cet été dans la galaxie Véhicules & Mobilités ? Vous trouverez ici les articles qui ont retenu notre attention en supplément de notre revue de presse hebdomadaire qui reprend cette semaine :-) Au sommaire : Dieselgate, Mobilité de demain, Bio GNV, Véhicules électriques, voitures autonomes.