Consommation. Les « mood foods », des enjoliveurs d’humeur ?

26/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

«Il existe un lien étroit entre l'alimentation et l'humeur», nous dit la société de conseil Alcimed. La société japonaise, Ezaki Glico, a mis sur le marché, dès 2005, du lait chocolaté  enrichi en acide gamma-aminobutyrique, un acide aminé supposé anti-stress. Depuis, les lancements de produits vont bon train puisque le nombre de nouveaux produits a quadruplé entre 2005 et 2009. Les asiatiques gardent le monopôle sur ce marché mais des européens tels Nestlé y investissent.

Pour le moment, aucun avis positif n'a été rendu sur ces allégations, probablement par manque de preuves scientifiques.

Décryptage : Quel est l'avenir des «mood foods», ces compléments alimentaires supposés influencer nos émotions ? En période de crise, avec un moral en berne, les consommateurs peuvent être en quête « d'ingrédients - joie de vivre », type sérotonine, ginseng ou guarana...

Mais les autorisations délivrées par l'EFSA (Agence européenne de Sécurité des Aliments) restent très limitées. Qu'en sera-t-il sur ce segment de marché, jugé pourtant prometteur, pour lequel il n'existe «aucune définition exacte» ? Les enjoliveurs d'humeur devront- ils rester très scientifiques et exclusivement vendus en pharmacie ?

Sources

Alcimed fait le point sur les prometteurs "mood foods", RIA, Décembre 2009

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Snacking sain : et si la solution passait par des offres personnalisées ?

Le 23/03/2017

Le snacking continue de performer et les préoccupations santé constituent un réel moteur d'innovation sur le segment. Alors que le sujet de la nutrition personnalisée apparait comme une solution prometteuse pour résoudre la difficile équation de la gestion du poids et autres paramètres de santé, l'offre snacking pourrait bien s'en inspirer….

Free-from : ces marques alimentaires qui prônent le "non".

Le 21/02/2017

Portés par les attentes de santé et de naturalité, les produits "sans" continuent de remporter les faveurs des consommateurs. Et les marques se positionnent de manière de plus en plus affirmée sur le segment, revendiquant un "Non" assumé. Illustration par deux exemples : les biscuits apéritifs "Say Yes to No" et les eaux aromatisées "No&More".

Miel et naturalité : une nouvelle façon de sucrer.

Le 07/02/2017

Le repli de la consommation de sucre et d'édulcorants profite aux solutions perçues comme plus naturelles comme le sirop d'agave, d'érable ou le miel. Et pour répondre à cette demande grandissante l'offre s'étoffe, les usages se diversifient… Point à date sur le miel qui poursuit sa progression amorcée il y a plus de 15 ans.