IAA. Inventer un packaging bio grace à l'éco-design.

26/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Un constat simple peut être fait : les produits biologiques ont un emballage similaire aux produits classiques. Le projet Biotifood qui vise à repenser la fonction emballage des produits bio en intégrant une démarche d'éco-conception a réuni une société d'aide à l'innovation, une agence de design, un spécialiste de l'éco-innovation et un BTS de design. La société CLEA, fabricant de salades traiteurs bio a participé à l'expérience et s'est vue proposer un nouvel emballage qu'elle compte bien développer dans une ligne complète.

Décryptage : Avec la multiplication des logos sur les packagings, les consommateurs peinent à s'y retrouver. Malgré cette surenchère, les produits bio ne sont pas toujours si facilement reconnaissables. En intégrant l'éco-design dans une démarche d'identification du bio, le packaging devient un vecteur fort de communication en associant le bio à des tendances plus larges de développement durable.

Sources

"Débrider sa créativité", RIA, Janvier 2010.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Afficher le prix producteur/fournisseur : de l’exception au standard de demain !

Le 09/10/2017

Les petits ruisseaux feront les grandes rivières… A l’heure où la guerre des prix fait encore débat autour de « qui paye quoi ? » et « qui est le plus gros méchant loup ? », afficher le prix producteur ou fournisseur réengage le dialogue autour d’un prix consommateur "juste" pour échapper (enfin) à la course au prix "le plus bas"…

Ooho encapsule l’eau dans une membrane biodégradable aux algues

Le 18/09/2017

Ooho marque les esprits et connait déjà un gros succès sur les réseaux sociaux avec une capsule d’eau comestible et durable sous forme de bulle biodégradable. Elle fait de l’ombre aux bouteilles en plastique, ouvrant des perspectives d’évolution des pratiques de consommation d’eau, à commencer par les usages nomades ou sportifs...

En quoi le consommateur bio diffère du consommateur de produits conventionnels ? Etude Bionutrinet

Le 06/09/2017

En quoi manger bio est-il différent de ne pas manger bio ? Les consommateurs sont-ils plus ou moins riches, plus ou moins urbains ou plus cools que les autres ? La web-BD de Bio Consom'acteurs issue de l'étude Bionutrinet montre que la réalité est bien plus complexe, qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio...