IAA. Inventer un packaging bio grace à l'éco-design.

26/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Un constat simple peut être fait : les produits biologiques ont un emballage similaire aux produits classiques. Le projet Biotifood qui vise à repenser la fonction emballage des produits bio en intégrant une démarche d'éco-conception a réuni une société d'aide à l'innovation, une agence de design, un spécialiste de l'éco-innovation et un BTS de design. La société CLEA, fabricant de salades traiteurs bio a participé à l'expérience et s'est vue proposer un nouvel emballage qu'elle compte bien développer dans une ligne complète.

Décryptage : Avec la multiplication des logos sur les packagings, les consommateurs peinent à s'y retrouver. Malgré cette surenchère, les produits bio ne sont pas toujours si facilement reconnaissables. En intégrant l'éco-design dans une démarche d'identification du bio, le packaging devient un vecteur fort de communication en associant le bio à des tendances plus larges de développement durable.

Sources

"Débrider sa créativité", RIA, Janvier 2010.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Anti-gaspi : les crackers Résurrection valorisent les drêches de brasserie

Le 13/04/2018

Transformer un déchet en ressource, telle est l'idée de Nathalie Golliet et Marie Kerouedan. Après avoir créé en 2015 Re(f)use, une structure visant à valoriser les déchets culinaires, ces deux passionnées lancent, dans un esprit de développement durable les crackers Résurrection issus des drêches de brasseries.

"Nous, épiceries anti-gaspi", prochaine ouverture à Rennes !

Le 29/03/2018

Face à l'engouement pour la lutte contre le gaspillage alimentaire, les initiatives se multiplient. Deux entrepreneurs engagés, Vincent Justin et Charles Lottmann, lancent un nouveau circuit de distribution permettant aux fournisseurs de vendre leurs produits déclassés et invendus dans l'enseigne "Nous".

Sans pesticide, sans insecticide, zéro résidu ou sans traitement après récolte... A chacun sa promesse.

Le 15/03/2018

Les pesticides occupent aujourd'hui une large place dans les débats… Encouragées par les considérations des consommateurs toujours plus inquiets et une actualité qui renforce la défiance, les filières ont déjà pris les devants. Pommes de terre, tomates et autres fruits et légumes font le choix de logos impactants pour se différencier en linéaire.