Sous-traitants de rang 2 : l’Etat crée un fonds de modernisation

22/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Suite au travail réalisé par la commission pour le soutien aux sous-traitants automobiles, Christian Estrosi présentait le 24 novembre dernier des mesures pour financer les équipementiers automobile, en particulier, la création d’un Fonds de Modernisation des Equipementiers Automobiles (FMEA), de 50 millions d’€, destiné aux sous-traitant de rang 2 ou plus. Ce fonds, opérationnel depuis fin décembre, apparaît actuellement dans les négociations du plan de reprise du site Fulmen (Auxerre) par Stewco power.

Par ailleurs le ministre annonce que les pme de la filière automobile pourront bénéficier d’un accès facilité aux 2 milliards d’Euros gérés par Oséo et le FSI pour renforcer le fonds propre des PME.

Parallèlement, 4 mesures pour accompagner ces entreprises dans les mutations économiques devraient être mises en place :

  • Financement de diagnostics stratégiques.
  • Mise en place, pour les grandes régions automobile d’un « guichet unique », piloté par la préfecture, afin de guider les pme vers les différents aides mises en place récemment.
  • Poursuite du travail de réflexion sur l’évolution de l’emploi dans la filière automobile, pilotée par la plateforme automobile.
  • Création d’un conseil scientifique au sein de cette plateforme qui aura pour objectif d’anticiper les problèmes de surcapacité de certains secteurs de la filière.
Enfin Christian Estrosi prévoit également de créer un comité commun au 3 pôles de compétitivité (movéo, ID4CAR, véhicule du futur) pour labelliser les projets dont l'aide dépasserait 1,5 millions d'Euros.

A lire également

A l’aube d’une révolution des industries de la mobilité ?

Le 30/06/2017

Depuis 2008, l’industrie automobile dans son ensemble a été traversée par une tectonique qui a redessinée la carte des acteurs.Themavision Véhicules & Mobilités est né du constat de ces premiers mouvements au sein de l’industrie automobile et d’une anticipation volontariste des recompositions à venir …

La place de la voiture demain : l'équilibre difficile du secteur automobile

Le 09/06/2017

Comment concilier des objectifs économiques et des objectifs écologiques sans faire de compromis ? L'institut Montaigne a publié ce mois-ci un rapport intitulé "Quelle place pour la voiture demain ?" et fait 10 propositions pour répondre à ces questions. Voici notre synthèse de la synthèse :-)

Dossier InOut 2018 - le meilleur des mobilités numériques

Le 02/06/2017

Rennes Métropole organise en 2018 un événement économique international qui rassemblera les professionnels du numérique et de la mobilité, et les usagers. Tous vivront l’expérience inédite d’inventer et de tester les mobilités de demain. Nous avons décidé de vous partager dans ce dossier permanent les éléments marquant de InOut 2018.