De nouvelles offres dans la téléphonie mobile pour les seniors

Le 19 janvier 2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Marché téléphonie mobile seniors
Les fabricants de téléphones mobiles et les opérateurs conçoivent pour les seniors des produits et services spécifiques. Le marché est promis à un bel avenir : en effet selon une étude du Crédoc (1) parue en 2008, 50% des seniors âgés de plus de 65 ans possèdent un téléphone portable, et au-delà de 70 ans 37% seulement en sont équipés.

BazileAinsi Bazile Télécom a mis sur le marché un téléphone doté d'une touche unique permettant de recevoir une communication, d'être mis en relation via une opératrice avec l'un de ses contacts personnels, ou encore d'appeler les urgences en maintenant la touche appuyée quelques secondes. Bazile Télécom destine cet appareil aux seniors les plus âgés, peu à l'aise avec la technologie et présentant des déficiences auditives et/ou visuelles. On le trouve en magasins spécialisés : pharmaciens, opticiens et audio-prothésistes, boutiques pour seniors et Fnac. L'opérateur mobile annonce 10.000 abonnés pour la fin 2010 et en attend 10 fois plus en 2014.

DoroAutre intervenant sur ce marché prometteur : le suédois Doro cible les seniors avec sa division Care qui réalise 62% du chiffre d'affaires du groupe, dont près de la moitié dans les téléphones mobiles. Sa croissance est de 110% sur les neuf premiers mois de 2009. Doro ne se limite pas aux mobiles et propose une gamme de téléphones fixes dotés de grosses touches et d'un menu simplifié, compatibles avec les prothèses auditives et disposant également d'un bouton d'appel d'urgence. Ces appareils présentent des fonctions plus nombreuses que les téléphones Bazile et ciblent les seniors dès l'âge de 50 ans. Ils sont vendus en grandes surfaces (Leclerc, Auchan, Cora, Fnac, Darty...), pharmacies, magasins à l'enseigne des principaux opérateurs téléphoniques et commerces spécialisés (par exemple la boutique Ecoute Ecoute, 17 rue du Puits-Mauger à Rennes).

Décidant de jouer la complémentarité, Bazile Télécom et Doro ont annoncé leur alliance fin 2009 en vue de promouvoir l'offre conjointe Bazile / Doro.

Orange distribue également le téléphone Doro PhoneEasy 345 avec une offre adaptée aux seniors : appareil à larges touches dont l'une permet d'appeler un service de téléassistance pour bénéficier d'un dépannage à son domicile, rechercher une adresse, se faire livrer ses courses. Un accord a été conclu avec Mondial Assistance qui appelle les proches ou les secours en cas d'urgence.

De son côté SFR commercialise depuis septembre 2009 l'Amplicom M5000, un appareil avec "écoute amplifiée et visibilité optimisée" qui se veut aussi très simple d'utilisation. Il dispose d'une touche SOS pour l'appel du 112 (numéro des urgences) ainsi qu'une assistance santé 24h/24, proposée par SFR en partenariat avec Europ Assistance.

Le fabricant de téléphones autrichien Emporia propose quant à lui des téléphones mobiles "ultra simples" Life plus et Talk premium avec une offre d'abonnement chez l'opérateur Prixtel. Une pression sur  une touche permet d'appeler automatiquement les cinq numéros d'urgence enregistrés jusqu'à ce que l'un décroche, l'appareil étant capable de distinguer la voix d'un répondeur.

TemoSignalons enfin le téléphone Temo conçu par la société e-Medicis : outre sa simplicité d'utilisation, l'appareil dispose d'une fonction GPS permettant à tout moment de localiser l'appareil (avec le consentement de son propriétaire). Deux autres fonctions originales sont proposées : la première détecte l'inactivité du téléphone au-delà de 11 heures d'affilée, la seconde s'active lorsque le mobile est repéré hors d'un périmètre défini. Dans chaque cas un SMS d'alerte est envoyé à un proche.

Dotés d'une ergonomie et de fonctionnalités adaptées aux usages et aux capacités des personnes âgées, ces téléphones misent sur la  simplicité et limitent l'utilisation à l'essentiel : appeler et être appelé. Ils se démarquent ainsi des téléphones multimedia ou smartphones qui visent une clientèle plus jeune, tournée vers la nouveauté et pour qui le téléphone ne sert pas uniquement à téléphoner.

Ni leur politique tarifaire, ni l'ergonomie des produits, ni la gamme de services proposés ne distinguent véritablement ces différentes offres ciblant les seniors : c'est surtout la distribution de ces téléphones par les opérateurs qui constitue la clé d'accès au marché, c'est là que se jouera l'avenir pour Bazile, Doro et leurs concurrents.

Sources

(1)La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française (Credoc, juin 2008)
http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/etude-credoc-2008-101208.pdf

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.