Consommation. Fruits prédécoupés en sachet.

18/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

« Mange au moins 5 fruits et légumes par jour... ». D'énormes efforts publicitaires ont été déployés pour convaincre nos bambins. Mais nul ne s'était interrogé sur le frein à cette consommation, notamment sur les pommes (ou les poires) présentes sur les étals toute l'année et à des prix abordables. En proposant des quartiers de fruits, emballés, prêts à consommer, la société Crudi a eu un réel succès auprès d'un panel de collégiens : 28% des jeunes finissent la pomme proposée entière contre 97% si elle est prédécoupée, en sachet. Ce n'est donc pas le fruit lui-même qui déplait mais sa consommation qui n'est pas aisée (surtout pour les enfants, davantage s'ils possèdent un appareil dentaire).

Décryptage : Emporter une pomme dans son cartable n'a rien de « fun » ; croquer ce fruit est compliqué pour des petites mâchoires.  Pourtant le frais et croquant est très apprécié par les enfants et adolescents. En inscrivant ce dessert dans la tendance snacking,  il s'en trouve rajeuni et peut tout à fait remplacer les biscuits, fruits secs et autres snacks "trop gras, trop sucrés, trop salés". Voilà un excellent moyen d'associer nomadisme et exigences du PNNS !

Marché cible : enfants et adolescents

Sources

Fabrègues craque pour Crudi !, DAmag, Décembre-janvier 2010

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

SPACE ICE KREAM : ces produits snacking qui défient la chaîne du froid !

Le 13/06/2018

Dans la bataille du snacking du manger "où-je-veux-quand-je-veux-ce-que-je-veux", le respect de la chaine du froid représente encore un verrou à lever pour bien des catégories. L’objectif des acteurs qui osent la défier est clair : parvenir à multiplier les instants de consommation en s’affranchissant des contraintes logistiques et d’usage ! [...]

La distri-ration, avenir de la distribution alimentaire ?

Le 05/06/2018

Le nombre de repas pris en dehors du domicile ne cesse d’augmenter. Pour ne pas rester en marge de ce phénomène et ré enchanter l’expérience magasin, les distributeurs multiplient les expérimentations de restauration. En ligne de mire, un offre évoluant vers des produits plus frais et moins transformés et de nouveaux "espaces de vie"…

[...]

Le végétal dans tous ses états : nouveaux formats, nouvelles cibles, nouveaux usages…

Le 23/04/2018

Le végétal voit ses 1ers standards bouger. L’arrivée de marques généralistes démocratise certes le marché, mais fait aussi bouger rapidement les lignes... L’offre s’hyper-segmente pour répondre à de nouvelles cibles, nouveaux instants, nouveaux usages…signal fort qu’elle s’installe durablement et spontanément dans le quotidien…