Autolib' à Paris en quelques chiffres

25/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La mairie de Paris a annoncé l'ouverture au public du service Autolib' en septembre 2011. Le choix du gestionnaire sera finalisé fin 2010 via une délégation de service publique.

Les grands principes à retenir de ce nouveau service de mobilité proposé aux usagés : 

  • Le projet concerne Paris et 27 communes limitrophes
  • 1000 stations et 3000 voitures seront proposées au moment du lancement
  • Les véhicules seront électriques - 4000 bornes de recharges sont prévues
  • L'utilisation requiert la souscription à un abonnement (15 à 20 € par mois) et un coût de 5 € par demi-heure d'utilisation
Un groupement a déjà manifesté son intention de répondre à l'appel d'offre qui doit être lancé : un loueur de véhicule (Avis), les acteurs du transport collectif (RATP et SNCF) et un gestionnaire de parking (Vinci Park). La composition de ce consortium indique bien les problématiques liées à la mise en oeuvre de ce nouveau type de mobilité urbaine : nouveaux modèles économiques sur le principe de location, intermodalité et lien avec les autres modes de transport, gestion des emplacements de parking en milieu urbain.

A lire également

[INFOGRAPHIE] Marché automobile mondial 2016 : un marché US bientôt relégué par la Chine et l'Europe ?

Le 12/05/2017

Retrouvez l'infographie complète du marché de l'automobile mondial 2016

Voiture connectée : ZOOM sur Intel et le rachat de Mobileye

Le 17/03/2017

La voiture connectée ou voiture semi-autonome est le fruit de la collaboration des équipementiers, des compagnies de cartographie, du constructeur. Qui a ou aura le pouvoir ? Qui sera l'acteur central de ce marché ? Regardons l'impact du rachat de Mobileye par Intel dans l'environnement de la voiture connectée.

Voiture connectée : qui gagnera la bataille ? Cartographie ? ADAS ? Constructeurs ? - ZOOM sur Mobileye & HERE

Le 10/03/2017

La voiture connectée ou voiture semi-autonome est le fruit de la collaboration des équipementiers, des compagnies de cartographie, du constructeur. Qui a ou aura le pouvoir ? Qui sera l'acteur central de ce marché ? Regardons les liens tissés par Here, pour la cartographie, et Mobileye, pour la capture de l'environnement du véhicule.