Distribution. La promo ne marche plus.

12/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le taux de lecture des étiquettes prix est passé de 35 % en 2008 à 60 % en 2009, signe d’une méfiance grandissante des consommateurs. Ristournes, prix barrés, cartes de fidélité, 2 pour le prix d’1, multiplication des prospectus : la pression promotionnelle a bondi et les français sont à saturation. Personne ne sait plus où est le bon prix et le consommateur est persuadé de se faire berner par les distributeurs. Conséquence : les chiffres d’affaires ont stagné, certaines parts de marché ont baissé malgré une explosion des budgets promotionnels. Certains distributeurs l’ont compris et anticipent déjà une baisse de leurs budgets sur 2010, privilégiant le concept du « Every day low price ».

 

Décryptage : Aux journées de l’IFM, nombre de distributeurs ont reconnu avoir oublié qu’ils étaient avant tout des commerçants. La complexification des procédés promotionnels a occulté les principes de base du commerce : le bon produit, au bon endroit, au bon moment et au bon prix. Les propositions de marketing direct sophistiquées ont entraîné une surenchère et une course en avant créant une « overdose » chez le consommateur. Les industriels doivent aujourd’hui revenir sur leur vraie valeur ajoutée qu’est l’innovation. Une manière peut-être de contrer la progression forte des MDD, perçues par le consommateur comme ayant le meilleur rapport qualité prix.

Sources

« Les promos menacent la perception des prix », LSA, 17 décembre 2009.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Le Snacking Nocturne : une solution aux attentes latentes des consommateurs !

Le 03/05/2017

Ouvrir un sachet de chips en cachette, grignoter discrètement avant d’aller se coucher, faire face aux fringales nocturnes inavouées… autant d’attentes latentes repérées sur les réseaux sociaux qui ne trouvent pas encore leur réponse. Saisissez l’opportunité de développer des catégories ou de proposer de nouveaux instants de consommation !
[...]

Appel à projets du Département d'Ille et Vilaine : Transformation agricole sous signe de qualité

Le 26/04/2017

Le département d'Ille et Vilaine vient d'allouer une enveloppe de 90000 € pour des initiatives agro-alimentaires locales innovantes. L'objectif de cet appel à projet est d'accompagner les entreprises de première transformation agricole à développer de nouvelles productions, diversifiées, locales et à forte valeur ajoutée.

Gamme classique Brasserie de l'Hermine

La Brasserie de l’Hermine affiche un ancrage régional… pour revendiquer son identité gustative !

Le 24/04/2017

Capitaliser sur son identité régionale, c’est le positionnement opté par de nombreuses marques. La Brasserie de l’Hermine, fière de porter certains attributs bretons, fait le choix d’un ancrage régional plus modéré, inscrivant ses origines dans une histoire plus large pour assumer la "belgitude" de ses bières et revendiquer son caractère gustatif !