Distribution. La promo ne marche plus.

12/01/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le taux de lecture des étiquettes prix est passé de 35 % en 2008 à 60 % en 2009, signe d’une méfiance grandissante des consommateurs. Ristournes, prix barrés, cartes de fidélité, 2 pour le prix d’1, multiplication des prospectus : la pression promotionnelle a bondi et les français sont à saturation. Personne ne sait plus où est le bon prix et le consommateur est persuadé de se faire berner par les distributeurs. Conséquence : les chiffres d’affaires ont stagné, certaines parts de marché ont baissé malgré une explosion des budgets promotionnels. Certains distributeurs l’ont compris et anticipent déjà une baisse de leurs budgets sur 2010, privilégiant le concept du « Every day low price ».

 

Décryptage : Aux journées de l’IFM, nombre de distributeurs ont reconnu avoir oublié qu’ils étaient avant tout des commerçants. La complexification des procédés promotionnels a occulté les principes de base du commerce : le bon produit, au bon endroit, au bon moment et au bon prix. Les propositions de marketing direct sophistiquées ont entraîné une surenchère et une course en avant créant une « overdose » chez le consommateur. Les industriels doivent aujourd’hui revenir sur leur vraie valeur ajoutée qu’est l’innovation. Une manière peut-être de contrer la progression forte des MDD, perçues par le consommateur comme ayant le meilleur rapport qualité prix.

Sources

« Les promos menacent la perception des prix », LSA, 17 décembre 2009.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Une communication humoristique pour les substituts de viande.

Le 21/03/2017

Les dernières éditions du SIAL ou du SIRHA ont fait la part belle aux innovations veggies et ont été à l'image de cette vague de végétarisme qui déferle sur l'alimentaire. D'une communication plutôt sobre et axée environnement ou santé, le 100% végétal s'oriente de plus en plus vers une stratégie décalée, des packagings funs et colorés.

Mac Donald en passe de mettre un pied en GMS ?

Le 06/02/2017

Produit phare de la restauration rapide, le burger suscite de plus en plus d’initiatives… Si McDonald’s est longtemps resté leader sur le segment, la concurrence explose, forçant la chaîne de fast food à se réinventer. Place à une belle opération de communication puisque la chaîne annonce la commercialisation de la célèbre sauce du Big Mac.

Seniors : comment construire une communication ciblée ?

Le 06/02/2017

Les seniors constituent une cible privilégiée mais à qui il est parfois difficile de s'adresser. Quels sont les produits qui ont bénéficié du viellissement de la population ? Comment maintenir cette position face aux nouvelles générations de seniors ? Quels plans de communication privilégier pour optimiser ses campagnes ?