De nouveaux outils de gestion et de coordination des intervenants à domicile

30/12/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

 

Quand on évoque le sujet NTIC favorisant l'autonomie des personnes à leur domicile, on pense bien souvent aux différentes technologies pour la personne elle-même et moins souvent aux outils innovants pour les acteurs des services à la personne. Le besoin de coordination et de communication entre les intervenants et leur structure se fait pourtant de plus en plus ressentir dans un secteur en pleine mutation où les nouvelles technologies pourraient bien être un moyen d'améliorer l'attractivité des métiers de l'aide à domicile, de les revaloriser et d'accroître la qualité des conditions de travail. Cela, tout en améliorant la qualité de service pour le bénéficiaire.

Plusieurs entreprises travaillent sur ce sujet. C'est le cas de la société Prylos, spécialisée dans le développement d'applications mobiles pour les professionnels et le grand public. Lauréat en 2008 de l'appel à projet « Innover dans le secteur des services à la personne » lancé par l'ANSP (Agence Nationale des Services à la Personne) et la DGCIS avec le projet ASAP, Prylos commercialise aujourd'hui la solution Y-Dom à travers un partenariat avec SFR, favorisant la gestion et la communication avec les intervenants à domicile.

Les intervenants équipés de téléphones mobiles intégrant l'application Y-Dom peuvent accéder à leur planning d'intervention, déclarer un retard, demander une absence, signifier le début et la fin d'une intervention. Pour cette dernière fonctionnalité, chaque bénéficiaire doit être équipé d'un système d'authentification déposé à son domicile afin que l'intervenant puisse déclarer sa présence. Depuis le début du projet, deux solutions ont été expérimentées, l'authentification à l'aide de tag pris en photo à l'aide du téléphone mobile de l'intervenant et l'authentification par le biais d'un contact sans fil. Cette dernière fonction est rendue possible par les dernières générations de téléphones mobiles commercialisées en France et comportant un module NFC.

La solution Y-Dom, est en expérimentation depuis juillet 2009 auprès de 39 AVS (auxiliaires de vie sociale) de l'ASSAD du Pays de Rennes (Aide Soin Services Aux Domiciles), structure par ailleurs porteuse du projet IDA (Innovation Domicile Autonomie). Le bilan à mi-parcours de cette expérimentation met en avant de façon évidente l'intérêt réel de ce type d'outil de la part des intervenants à domicile et du personnel administratif. L'équipement des aidants de téléphones portables professionnels, la simplicité d'utilisation de l'interface, l'information en temps réel de modifications de planning sont les principaux atouts de cet outil. Si l'autonomie des téléphones portables intégrant l'application est le point noir au tableau, l'ASSAD met en avant la nécessité de former et accompagner les utilisateurs finaux, dans un premier temps à l'utilisation même du téléphone puis à l'utilisation de l'application.

L'expérimentation se terminera en septembre 2010 à l'ASSAD, et permettra d'analyser l'intérêt de la solution au quotidien et de chiffrer sur une année l'économie (ou le surcoût) engendrée.

A lire également

Wearable technologies : applications en santé

Wearable technology : Une tendance, et de plus en plus d'applications en santé

Le 30/09/2013

Alors que les annonces de mise sur le marché de montres connectées battent leur plein sur le secteur high-tech, c'est en réalité un nouveau segment de marché qui fait son apparition : les "wearable technology", ou encore la "technologie portée sur soi". Un marché qui devrait peser plus de 10 milliards de dollars en 2016.

Bilan projets TecSan de l'ANR

Technologies pour la Santé et l’Autonomie : Bilan des projets TecSan 2009-2013

Le 30/08/2013

Le programme TecSAN soutient depuis 2009 des projets de recherche collaborative sur des technologies pour l'autonomie ou la santé. Le bilan des projets menés permet de percevoir les défis et les progrès technologiques réalisés dans ces domaines.

Quand le corps communique avec un smartphone

Le 29/08/2013

Motorola collabore avec plusieurs start-ups américaines sur des solutions d’authentification qui pourraient demain remplacer les mots de passe. Ces dispositifs innovants offrent également des perspectives dans la m-santé.