Suzuki, dixième marque du groupe Volkswagen

11/12/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Après la prise de participation du groupe PSA au sein de Mitsubishi Motors, c'est au tour de Volkswagen de s'allier avec un constructeur japonais: Suzuki.

Cette opération est étonnante sur deux points: VW vient juste d'intégrer une 11ème marque à son arc, Porsche, et le groupe VW est parmi les mieux positionnés en Asie, et notamment en Chine.

Néanmoins cette alliance ouvre pour VW un accès au très dynamique marché indien: Suzuki s'est bâti en Inde une position de leader d'un marché en forte croissance. VW compte, grâce à cette prise de participation, prendre pied sur le marché des mini-véhicules, segment en forte croissance sur lequel les marques du groupe sont peu présentes et moins pertinentes que le constructeur japonais.

Pour Suzuki, cette alliance permet de s'appuyer sur un nouveau partenaire, pour préparer l'avenir. GM a mis fin à ses partenariats sur les technologies propres avec le groupe japonais au cours de la crise.

Les chiffres:

  • VW acquiert 19.9% de Suzuki Motors contre 1.7 milliards d'€, et Suzuki s'est engagé à prendre jusqu'à 2.5% du capital de son nouvel allié (soit environ 850 millions d'€).
  • Suzuki détient 40% de parts de marché en Inde, et a pour objectif de commercialiser 2.3 millions de véhicules en 2010. VW compte écouler 6.2 millions de véhicules.

 

A lire également

Dossier spéciale CES 2017

CES 2017 : Le Consumer Electronics Show devient-il le Car Electronics Show ?

Le 20/01/2017

Comme chaque année, Mobility Tech Green, acteur breton de l'autopartage B2B, vous propose un petit tour d’horizon des innovations dans le domaine de la mobilité présentées lors du CES (Consumer Electronics Show) qui s’est tenu à Las Vegas.

Quelles évolutions impactantes pour la mobilité de demain ?

Le 13/01/2017

A partir de l’étude prospective du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique sur les technologies clés 2020, nous vous proposons d’aller dans le futur de la mobilité.

Bio méthane carburant : Avenir de la méthanisation ?

Le 06/01/2017

Les épisodes récents de pollution urbaine et de restriction de la circulation nous rappellent à quel point la question de la transition écologique du transport est une question d’anticipation du dérèglement climatique (lié au CO2) mais aussi de santé publique (lié aux autres polluants de la combustion des hydrocarbures).