Distribution. La distribution automatique vouée à se développer en entreprise.

30/11/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Afin de relancer son chiffre d'affaire, la restauration collective s'oriente vers de nouveaux concepts répondant aux attentes des actifs :

- Plus économes, ils sont toujours aussi exigeants,

- Souvent pressés, ils n'associent pas systématiquement la pause déjeuner à un repas ;

- Ils s'affranchissent du traditionnel créneau 12h-14h pour déjeuner.

Dans cette optique, les sociétés de restauration collective s'inspirent de la restauration commerciale en développant leur offre « snacking » / restauration rapide dans l'univers de l'entreprise. Comme elles l'ont fait dans le domaine hospitalier, elles s'orientent vers le "facilities management" afin de diversifier leur offre de services dans le secteur des entreprises, s'emparant de la gestion des parcs de machine de distribution automatique.

 

Décryptage : Dans un contexte économique fragilisé, la restauration collective, en particulier le segment entreprise, doit être en mesure de distribuer une variété de plats cuisinés (voire de plateaux repas) équilibrés, à toute heure, sans attente ... à un prix inférieur à la restauration commerciale. Les distributeurs automatiques peuvent apporter une réponse à cette problématique. Reste à définir sous quelle forme distribuer ces produits à DLC courte : le choix du surgelé simplifie la gestion du stock mais l'image de qualité est attribuée au frais ; faut-il intégrer le système de réchauffage ou laisser au client le choix de consommer son plat ultérieurement ? quelle quantité, quel prix ? proposer. C'est la réponse à ces préoccupations d'ordre technique qui guidera prochainement les nouvelles orientations.

Sources

Sociétés de restauration collective : des géantes à l'appétit bien aiguisé, DAmag, Novembre 2009

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Marché du sushi : la GMS se différencie par une offre version DIY.

Le 18/12/2017

La France est devenue le plus gros consommateur de sushis en Europe… Depuis quelques années, ce mets japonais a pris son envol. Et l'offre ne se résume plus aux chaines de restaurants. La GMS a su se positionner avec des corners dédiés tandis que les industriels proposent des solutions pour réaliser ses propres sushis de façon simple et esthétique.

TeaBrewer : une expérience de thé gastronomique avec la praticité d’un sachet de thé

Le 12/12/2017

Les innovations issues de l’expérience utilisateur, offrant une réponse à une problématique de consommation sont souvent l’objet de projets d’innovation réussis... Inspiré du CoffeeBrewer, Ulrik Skovgaard Rasmussen a donné naissance au TeaBrewer, offrant une réponse à la consommation d’un thé de qualité en toutes circonstances !


[...]

Yaourt " fin de repas" : vers une fin de règne ?

Le 20/11/2017

Produits de grande consommation, les produits laitiers présentent des atouts nutritionnels indiscutables. Afin de faire face à un marché en souffrance, les produits laitiers sortent de leur carcan "fin de repas" et les industriels innovent sur le segment snacking sain, répondant ainsi à l'attente de consommateurs en terme de nomadisme.