Les problèmes sanitaires liés au changement climatique sont de 4 ordres.

12/11/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les problèmes sanitaires liés au changement climatique sont de quatre ordres :

Alimentaire : actuellement plus d'un milliard de personnes souffrent de sous-alimentation (source FAO du 15 octobre 2009). Le changement climatique entrainant des phénomènes de sécheresses et de variabilité plus importante du climat. Les rendements de production de blé sont en baisse. Il se pose un problème d'adaptation de la production alimentaire face à ces changements.

Migration : face au phénomène de surcôte, c'est-à-dire un dépassement anormal du niveau à marée haute ou à marée basse, qui implique des inondations, des populations entières sont confrontées à des besoins de déplacement, qui ne sont  pas aujourd'hui organisés, ou très peu. Ces régugiés climatiques se retrouvent ainsi face à des situations sanitaires plus que précaires.

Maladies : Les évènements extrêmes évoqués, à savoir, inondations, périodes de canicule répétées, ou de pluies torrentielles, augmentent les risques de maladies cardiovasculaires et de maladies respiratoires.

Risques sanitaires : la diminution de la quantité d'eau potable, et de la qualité même de l'eau, engendrent une recrudescence de certaines maladies comme la dengue par exemple dans les régions tropicales.

Sylvie Joussaume chercheur au CNRS, et au sein de l'institut Pierre-Simon Laplace, expose dans son étude la nécessité d'adopter une démarche intégrative face au changement climatique comprenant trois niveaux : la prise en compte, l'adaptation et l'atténuation.

Sources

Association Orée - colloque sur la biodiversité avant et après Copenhague - 5 novembre 2009

Auteur Isabelle Heuzé, CCI Rennes

A lire également

Qualité de l'air : les Plans de Prévention de l'Atmosphère identifient les actions et portent à connaissance les enjeux

Le 17/01/2014

Le PPA s’applique à toutes les agglomérations de plus de 250000 habitants et zones en dépassement aux normes de la qualité de l’air existant. Il concerne tous les secteurs d’activités émetteurs de polluants atmosphériques : transports, industries, résidentiel-tertiaire... Le PPA de Rennes Métropole sera adopté au plus tard à fin juin 2014.
[...]

En quoi le capital naturel est-il une composante avérée de la stratégie des entreprises ?

Le 18/10/2013

Les entreprises interagissent au quotidien avec le capital naturel, que ce soit en amont de la chaîne de valeur, avec les fournisseurs ou en aval avec leurs clients. Comment prendre en compte ce capital dans la stratégie de l'entreprise ?

Comment les activités de tourisme et de loisirs intègrent-elles la biodiversité dans leur stratégie ?

Le 17/10/2013

Le projet IDDIL est né de cette préoccupation d'intégration de la biodiversité dans la stratégie des entreprises et le golf de la Freslionnière nous montre comment il a pensé cette intégration dans son fonctionnement au quotidien.
Témoignages à suivre