Qui a dit que les voitures sans permis étaient ringardes ?

13/11/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

On le savait depuis quelques temps, la voiture sans permis n'a pas dit son dernier mot ! Cantonnée il y a encore quelques années au rang de voitures désuètes, vieillottes et destinées à un achat de nécessité, la voiture sans permis s'offre désormais une seconde jeunesse, où l'esthétique et le pratique se conjuguent pour séduire de nouvelles cibles : les jeunes urbains !

 

Preuve en est, la société Chatenet, qui, depuis l'été 2009, commercialise un modèle haut de gamme, la CH26, qui aura tout de même demandé 2M€ d'investissements. Le modèle propose à ses clients quatre couleurs possibles et une dizaine d'options et les résultats sont là, l'entreprise exporte son modèle en Italie, Espagne, Portugal, Hollande, Suède, Norvège, Autriche. En France, ce sont les jeunes urbains qui sont séduits, et en Italie, ce sont les femmes et les sociétés de location, proposant ce modèle à ceux qui ont perdu le permis.

Dix véhicules sortent chaque jour de son usine, mais forte de ce succès, l'entreprise compte bien augmenter sa production de 20% d'ici 2011 .

 

Les voitures sans permis répondent donc à une nouvelle forme de mobilité, notamment des jeunes urbains, pour qui le permis n'est plus une nécessité et la voiture un trait d'union entre différentes offres de déplacements (bus, métro, tramway etc.). Les voitures sans permis, en se positionnant sur des marchés de niches, ont donc retrouvé de l'intérêt auprès des français, et même des jeunes urbains, contrairement aux autres types de voitures.



La CH26, dernière née de chez Chatenet


Turbo.fr


De faux airs de Mini Cooper et l'Alfa Romeo MiTo?


Turbo.fr


A lire également

2017 : Le GNV, Gaz Naturel pour Véhicules, passe la première !

Le 19/01/2018

2017 a vu de belles annonces. Nombres de signaux démontrent un engouement des entreprises et transporteurs pour la solution GNV, Gaz Naturel pour Véhicules. La structuration de cette filière progresse en France. Petite rétrospective.

L'électrique gagnerait haut la main l'analyse en cycle de vie face au thermique

Le 14/11/2017

Les prises de positions dans plusieurs régions du monde contre le thermique et pour l'électrique ravivent les interrogations sur la pertinence d'un choix électrique et notamment sur la réalité de son avantage environnemental. La revue des études de cycle de vie réalisées par un universitaire belge apporte un éclairage à considérer.

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.