IAA. La cuisine moléculaire en maison de retraite.

02/11/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'âge moyen des séniors dépendants va croître de manière exponentielle dans les années venir. La demande existe de nouvelles solutions dans le domaine des textures modifiées (haché, mixé, semi-liquide...). Face à la solitude ou l'inaction, le repas est un bon stimulateur des sens. La société Suisse DSR s'est associée à un jeune chef pour faire entrer la cuisine moléculaire en maison de retraite. Ravis de l'expérience, les résidents ont repris de l'appétit et les équipes en cuisine sont à la recherche de nouvelles recettes.

Décryptage : L'innovation culinaire sur le marché des séniors dépendants ne peut pas se résumer aux produits texturés ou « enrichis en ». Certes, de vraies contraintes existent autour des difficultés « mécaniques » ou des carences nutritionnelles de nos aînés. Mais une vraie attente existe en innovation sensorielle. Un créneau s'ouvre pour les industriels, autour des propriétés physico-chimiques des ingrédients pour maintenir l'alimentation « plaisir » jusqu'au bout de la vie.

Sources

"La cuisine moléculaire fait son entrée en maison de retraite", Vitagora.com, 15 octobre 2009

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Nouveau circuit de distribution pour une huile alimentaire...

Le 17/04/2018

Initiatives gouvernementales, comportement des consommateurs et reformulation des aliments, les industriels s'engagent dans la modification des recettes selon le tryptique "moins gras, moins sucré, moins salé". Présente dans les cuisines centrales depuis les années 90, Lipifluid arrive sur le marché via les pharmacies.

Une alimentation plus végétale ? Quels impacts nutritionnels ? Quels leviers de communication ?

Le 05/04/2018

Le consommateur tend à associer le "tout végétal" au "super sain", ce qui mène à des incohérences entre un positionnement "healthy" et des formulations qui ne le sont pas forcément. Ainsi, pour ne pas générer d'achat déceptif, l'industriel doit réfléchir son produit dans ce sens... Place aux ingrédients sains, simples et naturels.

Erbology : quand les plantes rares prennent le pouvoir !

Le 07/03/2018

Chez Erbology, jeune société Londonienne, les plantes rares ont la cote ! Sélectionnées pour leurs propriétés nutritionnelles, elles portent naturellement toute une symbolique de naturalité, de relaxation et de bien être … et s’intègrent pleinement dans la définition d’un style de vie sain !