IAA. La cuisine moléculaire en maison de retraite.

02/11/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'âge moyen des séniors dépendants va croître de manière exponentielle dans les années venir. La demande existe de nouvelles solutions dans le domaine des textures modifiées (haché, mixé, semi-liquide...). Face à la solitude ou l'inaction, le repas est un bon stimulateur des sens. La société Suisse DSR s'est associée à un jeune chef pour faire entrer la cuisine moléculaire en maison de retraite. Ravis de l'expérience, les résidents ont repris de l'appétit et les équipes en cuisine sont à la recherche de nouvelles recettes.

Décryptage : L'innovation culinaire sur le marché des séniors dépendants ne peut pas se résumer aux produits texturés ou « enrichis en ». Certes, de vraies contraintes existent autour des difficultés « mécaniques » ou des carences nutritionnelles de nos aînés. Mais une vraie attente existe en innovation sensorielle. Un créneau s'ouvre pour les industriels, autour des propriétés physico-chimiques des ingrédients pour maintenir l'alimentation « plaisir » jusqu'au bout de la vie.

Sources

"La cuisine moléculaire fait son entrée en maison de retraite", Vitagora.com, 15 octobre 2009

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Innover sur le segment de la minceur : Coca-cola Plus, le brûleur de graisses ?

Le 18/05/2017

Partout dans le monde, les politiques font la chasse aux calories, accusant divers produits, dont les sodas, de l’épidémie d'obésité. Charge aux industriels d'être proactifs et, avant toute coercition, de s'adapter tantôt par des stratégies de reformulation, tantôt par des actions de communication ou d'éducation nutritionnelle. Cas de la minceur...

Les nouvelles recommandations Anses, des impacts en IAA ?

Le 27/04/2017

L'Anses a publié les nouvelles recommandations nutritionnelles en terme de santé publique. De nouvelles catégories d’aliments, des contaminants alimentaires repérés et des habitudes alimentaires observées déterminent des objectifs de fréquence et de portions de consommation. Ces nouveaux repères ne seront pas sans conséquence pour le foodservice.

Eaux de bouleau, d'érable, de bambou... Les stars des eaux santé !

Le 20/04/2017

Après l'eau de coco, de nouvelles eaux surfent sur la vague naturelle voire élémentaire. Utilisées depuis des millénaires à des fins médicinales, les eaux de bouleau, d'érable et de bambou apparaissent en grande consommation. Sur quelles promesses marketing s'appuient les marques pour investir le secteur boisson ?