La santé, clé d'entrée des nouveaux ingrédients alimentaires

29/10/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les spécialistes des ingrédients alimentaires sont en train d'élaborer les aliments de demain, voire les alicaments de demain.

Les consommateurs et les pouvoirs publics regardent à la loupe les étiquettes des produits alimentaires pour vérifier que le "naturel" correspond bien à des produits naturels, et non pas à des tentatives de greenwashing alimentaire. A fin 2010, 4000 allégations santé doivent être revisités afin d'éliminer les mentions non prouvées scientifiquement.

Il s'agit bien là d'une volonté des fabricants, et des consommateurs, de remplacer les matières grasses, les sucres, le sel, les additifs chimiques, les arômes et produits de synthèse, par des composants nouveaux, et naturels pour certains d'entre eux, du type Stevia, Resveratol, DHA, Béta carotène, minéraux laitiers, Acerola ; et des composants déjà connus comme les probiotiques, les prébiotiques,les stérols, les stanols, les Oméga 3, pour n'en citer que quelques uns.

Mais la transition n'est pas aisée pour réussir à composer les mêmes produits, ou de nouvelles recettes avec ces nouveaux ingrédients. Le consommateur veut voir disparaître les mauvais ingrédients, mais ses habitudes gustatives, et visuelles ne sont pas encore totalement en accord avec cette offre révolutionnaire.

Un point intéressant est à souligner dans cette démarche, c'est la collaboration entre l'industrie agroalimentaire, les universités, les hôpitaux, les instituts de recherche, concernant cette mise en commun des compétences pour obtenir les ingrédients de demain, et  faire de certains produits alimentaires des alicaments.

Sources

L'usine Nouvelle - n° 3162 - dossier agroalimentaire " Quand la santé bouscule notre assiette"

Auteur Isabelle Heuzé, CCI Rennes

A lire également

Qualité de l'air : les Plans de Prévention de l'Atmosphère identifient les actions et portent à connaissance les enjeux

Le 17/01/2014

Le PPA s’applique à toutes les agglomérations de plus de 250000 habitants et zones en dépassement aux normes de la qualité de l’air existant. Il concerne tous les secteurs d’activités émetteurs de polluants atmosphériques : transports, industries, résidentiel-tertiaire... Le PPA de Rennes Métropole sera adopté au plus tard à fin juin 2014.
[...]

En quoi le capital naturel est-il une composante avérée de la stratégie des entreprises ?

Le 18/10/2013

Les entreprises interagissent au quotidien avec le capital naturel, que ce soit en amont de la chaîne de valeur, avec les fournisseurs ou en aval avec leurs clients. Comment prendre en compte ce capital dans la stratégie de l'entreprise ?

Comment les activités de tourisme et de loisirs intègrent-elles la biodiversité dans leur stratégie ?

Le 17/10/2013

Le projet IDDIL est né de cette préoccupation d'intégration de la biodiversité dans la stratégie des entreprises et le golf de la Freslionnière nous montre comment il a pensé cette intégration dans son fonctionnement au quotidien.
Témoignages à suivre