La Chine veut garder la main mise sur les terres rares

30/09/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

les terres rares sont des minerais qui ne sont pas si rares que cela, mais qui aujourd'hui sont le quasi-monopole de la Chine.


 
Définition des terres rares

Les terres rares ou plus exactement lanthanides sont des métaux précieux, au nombre de 17, que l'on ne trouve pas à l'état pur, mais qui sont des minerais difficiles à raffiner. Leur intérêt réside dans leur très grande réactivité chimique.

Au nombre de ces terres rares, on trouve le lanthane, le cérium, le néodyme, le prométhéum, le sanarium, l'europium, le gadolinium, le dysprosium, le holmium, l'erbium, le thulium, l'ytterbium, et le lutetium..

Les terres rares sont utilisées aujourd'hui dans de nombreuses applications technologiques, que ce soit l'automobile, l'optique, la téléphonie, et les composants électroniques.


Ancre retour

 
Le marché des terres rares

Les gisements de terres rares se trouvent principalement en Chine, plus particulièrement en Mongolie intérieure ( région autonome de la Chine).

Selon les sources US Geolocical survey, 124 000 tonnes ont été produites dans le monde en 2008,(+ 10,7% par rapport à 2007) et la Chine en consomme environ 60%.

Toujours selon la même source, 43 % des réserves mondiales existent aux Etats Unis, en Australie, en Afrique du Sud, et dans les ex-républiques soviétiques, mais elle nécessitent des investissements coûteux de mise, ou de remise en service des exploitations de gisement ; du temps, et un coût salarial qui sera forcément plus élevé.

Les terres rares sont utilisées en particulier dans certains composants électriques dont la consommation va s'accélérer, en particulier dans le développement des énergies renouvelables (éolien on shore, off shore, énergies marines...), mais aussi dans l'électromobilité par l'intégration de la propulsion électrique de la voiture hybride, au véhicule  tout électrique. On peut les trouver également dans la composition des écrans plats, ou des ampoules basse consommation. Le panel est très large.


Ancre retour

 
Face à une pénurie, la hausse des prix est inévitable

A l'heure où les entreprises et notre "économie verte" essayent de s'affranchir de l'utilisation du pétrole, on comprend qu'il soit exclu de se passer de ces matériaux, mais les terres rares risquent de devenir une nouvelle dépendance pour l'industrie.

La Chine a déclaré vouloir réduire ses quotas d'exportation de terres rares, et augmenter les droits de douane. Elle entend ainsi privilégier ses propres industries, et maîtriser des filières entières de production d'applications. Son souhait n'est plus d'exporter ces minerais, mais des produits finis. Face à ce scénario, la hausse des prix est inévitable.


Ancre retour

 
Accès aux matières premières : enjeu économique et politique

Cet exemple illustre la problématique du renchérissement des matières premières, et la difficulté de sécurisation d'une filière d'approvisionnement. Il confirme s'il on en doutait que l'accès aux matières premières, risque de devenir un enjeu économique et politique de plus en plus prégnant pour les entreprises. Elles doivent se prémunir contre ce surcoût des matières premières ; que celui-ci soit dû à leur rareté, ou à une pénurie plus ou moins organisée par les pays producteurs.


Ancre retour

A lire également

Zéro déchet

Penser "zéro déchet", une véritable stratégie de développement pour l'entreprise

Le 21/01/2013

Sur fond de réglementation, de recherche de compétitivité et de raréfaction des matières premières, toute entreprise a intérêt à développer une démarche de prévention, de recyclage et de réemploi de ses déchets. Le "zéro déchet" est à l'ordre du jour.

Stratégies gagnantes des PME face au renchérissement des matières premières

Le 01/10/2012

Croissance économique et épuisement des ressources augmentent le coût des matières premières. Les PME ont plusieurs façons de réagir : intégrer l’utilisation de matières renouvelables, recourir à l’écologie industrielle en synergie avec les entreprises voisines, opter pour l’éco-conception ou l'économie de fonctionnalité.

Thierry Varlet, Breizpack

L’emballage face à la hausse du coût des matières premières : 3 questions à Thierry VARLET du réseau BREIZPACK

Le 13/09/2012

La filière emballage apporte de nombreuses solutions pour le traitement de ses produits en fin de vie (biodégradabilité, recyclage,…). En revanche, la hausse du prix des matières premières ne semble pas déclencher pour l’instant un recours significatif aux matières biosourcées. Thierry Varlet, Chef de projet BREIZPACK nous apporte son décryptage. [...]