IAA. Seb s'engage dans le co-développement.

16/09/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Seb, le spécialiste du petit électro-ménager, s'est doté d'une direction Partenariats afin de favoriser l'innovation collaborative avec, entre autres, les industriels de l'agroalimentaire. Nestlé, Heineken, Lesaffre... Seb multiplie le développement de matériels de cuisine avec les plus grands noms du secteur, mais aussi grâce au concours de chercheurs ou spécialistes de la nutrition (ce fut le cas pour l'Actifry, appareil de cuisson des frites sans ajout d'huile). Les trois marchés porteurs identifiés par Seb pour ses prochains projets sont la santé, le vieillissement et l'environnement. Ils résultent d'une démarche visant à replacer le consommateur et ses modes de vie au centre de la démarche d'innovation.

 

Décryptage : Nombre de marques alimentaires exploitent le créneau du do-it-yourself et du retour des Français derrières les fourneaux. Le co-développement avec un partenaire tel que Seb pourrait intéresser des PME innovantes, dotées d'outils de production flexibles, mais ne disposant que de peu de moyens en termes de développement commercial.

A noter par ailleurs : Seb travaille activement sur le marché des seniors, à travers un projet baptisé Easy & Confort visant à faciliter l'usage des équipements électroménagers.

Sources

"Seb, le marketing aux commandes", L'Usine Nouvelle, 2 juillet 2009.

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Le "gender marketing" en alimentaire mise sur la taille de la portion.

Le 19/12/2017

A l'heure où le "gender marketing" bat son plein dans les rayons jouets, certaines initiatives se démarquent en alimentaire. Non sans rappeler Charal et sa gamme "petit Appétit", les burgers genrés de Spar en Autriche misent sur le format pour créer des besoins différenciés entre hommes et femmes et donc multiplier les intentions d’achat.

Si le végétal gagne du terrain, les Français restent attachés à la consommation de produits carnés. Les chiffres en faveur du flexitarisme…

Le 14/12/2017

En 2016, le Petit Robert intégrait dans ses pages le mot "vegan". En 2017, c'est le mot "flexitarisme" qui a fait son arrivée dans les dictionnaires de la langue française. Ce terme bénéficie ce jour d’une forte notoriété auprès des médias, sur les réseaux sociaux et, par conséquent, dans la stratégie des marques.

Naï-Cha : La nouvelle boisson végétale à base de thé "made in Breizh"

Le 21/11/2017

Naï-Cha, c’est une nouvelle boisson 100% végétale & gourmande "Made in Breizh". Elle est à la confluence de 5 tendances phares du moment : l’essor d'une offre "petit déjeuner" nomade, la dynamique des boissons à base de thé, l’attractivité des recettes ethniques et l’essor incontesté du bio et du végétal ! Voilà un avenir qui s'annonce prometteur…