IAA. Seb s'engage dans le co-développement.

16/09/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Seb, le spécialiste du petit électro-ménager, s'est doté d'une direction Partenariats afin de favoriser l'innovation collaborative avec, entre autres, les industriels de l'agroalimentaire. Nestlé, Heineken, Lesaffre... Seb multiplie le développement de matériels de cuisine avec les plus grands noms du secteur, mais aussi grâce au concours de chercheurs ou spécialistes de la nutrition (ce fut le cas pour l'Actifry, appareil de cuisson des frites sans ajout d'huile). Les trois marchés porteurs identifiés par Seb pour ses prochains projets sont la santé, le vieillissement et l'environnement. Ils résultent d'une démarche visant à replacer le consommateur et ses modes de vie au centre de la démarche d'innovation.

 

Décryptage : Nombre de marques alimentaires exploitent le créneau du do-it-yourself et du retour des Français derrières les fourneaux. Le co-développement avec un partenaire tel que Seb pourrait intéresser des PME innovantes, dotées d'outils de production flexibles, mais ne disposant que de peu de moyens en termes de développement commercial.

A noter par ailleurs : Seb travaille activement sur le marché des seniors, à travers un projet baptisé Easy & Confort visant à faciliter l'usage des équipements électroménagers.

Sources

"Seb, le marketing aux commandes", L'Usine Nouvelle, 2 juillet 2009.

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Concours Givaudan : "Quand le végétal nous régale !"

Le 22/03/2018

Jeudi 15 mars se tenait la 13 ème édition du concours Givaudan en partenariat avec la licence professionnelle DRACI. "Quand le végétal nous régale" était le thème choisi par Givaudan illustrant par la même occasion les réflexions du groupe quant à la végétalisation de l'assiette et leur programme "Plant'Attitude".

Centrale d'Achat des Artisans Alimentaires de l'Ouest

C3AO : Une Centrale d'Achat des Artisans Alimentaires de l'Ouest

Le 22/03/2018

Dédiée aux professionnels de l’artisanat alimentaire, cette centrale d’achat a pour mission de négocier régionalement les achats des artisans bretons (épicerie, crèmerie, surgelés, emballage, énergie,…), avec un objectif de 10 à 20% d’économies.

Les nouveaux outils promotionnels : au lieu d'offrir du prix, offrons des solutions…

Le 08/02/2018

Les enseignes utilisent souvent le levier de la promotion ponctuelle pour se démarquer de leurs concurrents, avec des remises faisant parfois grand bruit… En anticipation du projet de loi limitant les promotions sur les produits alimentaires, certaines marques avaient déjà imaginé de nouvelles façons de présenter les promotions.