La région Ile de France mise sur les véhicules du futur

24/07/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Comme prévu, le 18 juin le conseil régional d'Ile-de-France (IdF) a délibéré sur ses choix stratégiques en matière de soutien de la filière automobile. A travers ce plan, la région souhaite coordonner l'ensemble des mesures visant à soutenir ce secteur en crise, aussi bien nationaux que départementaux (en particulier les ambitieux plan du Val d'Oise et des Yvelines). Dès le printemps la région IdF annonçait un plan de soutien décliné autour de 2 priorités répondre aux situations d’urgence et soutenir les entreprises les plus fragiles, anticiper les mutations de la filière
Une étude complète sur l'état de la filière (situation,enjeux,actions de soutiens, acteurs...) a été réalisée (voir lien ci-dessous), afin de faire ressortir les choix stratégiques déclinés en 3 volets.


 
Volet 1 : Accompagner les PME et les salariés face aux mutations économiques
  • Aides financières pour aider à traverser la crise : OSEO-Région réserve 10% de ses fonds au secteur de l'automobile. La Région va également mobiliser les fonds d'investissements régionaux (IdF capital).
  • Accompagner les PME aux changements :  Améliorer les performances industrielles, déployer les outils de Gestion des Ressources Humaines, promouvoir le Développement Durable.
  • Contribuer à la formation des salariés pour favoriser leur maintien dans l'emploi

Ancre retour

 
Volet 2 : Miser sur l'innovation et les nouvelles compétences
  • Stimuler la transition vers le véhicule du futur, dans un premier temps avec la motorisation hybride avant de s'engager vers le tout électrique (qui pose encore de nombreux problèmes : batteries, distribution de l'électricité...).
  • Soutenir les projets de R&D des PME en renforçant le rôle du pôle de compétitivité Mové'o et en soutenant le développement de nouvelles plateformes de R&D accessibles aux PME.
  • Accélérer les mutations technologiques en particulier sur 2 axes : Soutenir le projet de plateforme mécatronique (Val d'Oise) et l'institut de l’intelligence embarquée porté par l'ENSAE
  • Accompagner les entreprises dans leurs efforts de formation des salariés : Initier un schéma régional des métiers de l’automobile et des mobilités, comprenant l'aval de la filière (Réparation, deconstruction, recyclage)

Ancre retour

 
Volet 3 : Promouvoir le renouveau automobile en Ile de France
  • Appuyer la structuration de la filière autour de la dynamique d'innovation du pôle Mové'o. La Région augmente de 50% la subvention régionale à la filière et souhaite mettre en oeuvre une démarche d'information prospective sur la filière.
  • Développer la promotion à l'international : Développer l'image de la région en temps que leader mondial de l'éco-mobilité pour attirer de nouveaux investisseurs.
  • Stimuler l'éco-mobilité en soutenant deux projets d'autopartage et en étudiant une offre régionale de transports collectifs à la demande.

Ancre retour

 
4 signes forts à retenir
  • Le choix de soutenir le développement de la motorisation hybride, avant de s'engager vers le tout électrique.
  • Le rôle accru du pole Mové'o en particulier comme animateur de la structuration de la filière.
  • La réflexion vers des nouveaux services de mobilité : Auto partage et Transport Collectif à la Demande (A partir de véhicule hybride prévue pour 6 ou 8 personnes avec service de localisation des appels...).
  • Une apparente coordination entre les 2 départements poids lourds de cette filière (Val d'Oise et Yvelines) en particulier pour renforcer l'attractivité des sites de production et développer de nouvelles plateformes technologiques.

 


Ancre retour

A lire également

Quelles évolutions impactantes pour la mobilité de demain ?

Le 13/01/2017

A partir de l’étude prospective du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique sur les technologies clés 2020, nous vous proposons d’aller dans le futur de la mobilité.

Bio méthane carburant : Avenir de la méthanisation ?

Le 06/01/2017

Les épisodes récents de pollution urbaine et de restriction de la circulation nous rappellent à quel point la question de la transition écologique du transport est une question d’anticipation du dérèglement climatique (lié au CO2) mais aussi de santé publique (lié aux autres polluants de la combustion des hydrocarbures).

L'année 2016 véhicules et mobilités : votre TOP 10 !

Le 16/12/2016

En cette fin d'année 2016, nous vous proposons le top 10 des articles de l'année les plus lus. Ils parlent de voitures autonomes et connectées, de routes intelligentes, de nouveaux usages de la mobilité, du prix du pétrole et des batteries !